Prochaines ouvertures Órleans
Prochaines ouvertures Amsterdam
Prochaines ouvertures Warsaw
Prochaines ouvertures Phnom Penh
Book Your Stay With Us

Brulerie de Belleville
Démocratiser le bon café

ROASTERS À CAFÉ SPÉCIALISÉS
  • Date

    02.10.2020

  • Share

En filigrane, le leitmotiv de Belleville Brûlerie tient en quatre mots : « démocratiser le bon café ». « Le bon café reste un luxe abordable, un des plaisirs auquel tout un chacun peut avoir accès quotidiennement » aime répéter David. Si tout le monde n’a pas la chance de goûter le meilleur vin, en revanche, chacun peut s’offrir une tasse des meilleurs cafés du monde pour deux euros cinquante. Hors de question d’en faire un produit élitiste, bien au contraire. Le trio croit au palais de chacun et entend bien partager leur (bon) goût avec le plus grand monde.

DU BON CAFÉ POUR TOUS

« Le bon café reste un luxe abordable, un des plaisirs auquel tout un chacun peut avoir accès quotidiennement » aime répéter David. Si tout le monde n’a pas la chance de goûter le meilleur vin, en revanche, chacun peut s’offrir une tasse des meilleurs cafés du monde pour deux euros cinquante. Hors de question d’en faire un produit élitiste, bien au contraire.

Ce nom de « Brûlerie » n’est pas anodin. Il emprunte à cette vieille tradition française de petites maisons de torréfaction de quartier son esthétique. Ancrée dans le territoire de Belleville, réputé pour son effervescence créative, la marque revendique ce savoir-faire artisanal très tricolore. Se réapproprier le patrimoine, pour mieux (ré)inventer une identité du café français jusqu’ici taxé de « jus de chaussette ». Lequel n’a, avec son goût très équilibré, subtil et délicat, plus à rougir devant ses concurrents italiens ou scandinaves. Intraitable sur le sourcing comme sur la torréfaction, l’équipe de Belleville pratique son art avec une rare rigueur, ce qui n’empêche pas une bonne dose d’humour. Travailler sérieusement, sans pour autant se prendre au sérieux, car le café reste avant tout une boisson plaisir.

Au commencement de Belleville Brûlerie, il y a David Flynn, Thomas Lehoux et Jeff Marois. Ces trois-là, fortement impliqués dans le renouveau de la culture du café à Paris, ont fait connaissance après avoir découvert le café d’un côté et de l’autre du monde – Australie pour Thomas, Etats-Unis pour David. En 2010, mus par le désir de partager davantage qu’un « p’tit noir », ils lancent les soirées « Frog Fight » avant de créer, chacun, à quelques mois d’écart, un coffeeshop, Télescope pour David, Ten Belles pour Thomas (revendus depuis). Mais l’envie plus profonde de contrôler toute la chaîne et de maîtriser la qualité du produit brut les poussent finalement à se concentrer sur la torréfaction. Rejoints par Jeff Marois, ils donnent naissance en 2013 à Belleville Brûlerie, du nom du bouillonnant quartier où se situe leur premier local !

“Pour respecter la fraîcheur des grains, la carte des cafés d’origine évolue tout au long de l’année.”

Belleville Brûlerie

Au même titre que les fruits et les légumes, le café a sa propre saisonnalité. Les périodes de récolte changent d’un pays à l’autre, d’une région à l’autre et même d’une variété à une autre. Pour respecter la fraîcheur des grains, la carte des cafés d’origine évolue tout au long de l’année. Leurs noms rendent hommages aux territoires et aux hommes à l’origine de ces grains exceptionnels : Hunapu, Benjamin Paz, Jesus Moreno, Hallo Fuafate, Neptaly Bautista, Kopakaki, Nkonge…

A côté des single origines, Belleville Brûlerie a imaginé une gamme de cafés d’assemblage aux noms ludiques pour que chacun puisse trouver « Pantoufle » à son pied, du nom du mélange du matin imaginé pour un réveil en douceur. Chaque profil aromatique – rayonnant, musclé, équilibré… –, à choisir en fonction de ses goûts et du moment de dégustation, une constance au fil de l’année, peu importe qu’on soit féru ou non de café. Les recettes évoluent en fonction de la saisonnalité dans le respect de la création initiale du profil aromatique. Plus aisés à préparer à la maison, ils répondent toutefois aux mêmes exigences de qualité que les crus d’origine.

Le café sélectionné pour Tribe Paris Batignolles est La Fontaine : l’expression du café du zinc, en hommage à leur cafébar La Fontaine de Belleville. Il se caractérise par un bel équilibre où la douceur en bouche se marie à un corps bien présent en tasse.

Who’s Who?

A l’origine de Belleville Brûlerie, trois (jeunes) associés:

David Flynn a eu ses premiers contacts avec le café aux Etats-Unis, en travaillant en parallèle de ses études pour la chaîne de coffee-shops dont il ne faut pas prononcer le nom. De fil en aiguille, il se forme auprès des meilleurs baristas et torréfacteurs, dont Trish Rothgeb, avant d’arriver à Paris. La suite ? Un passage à la Caféothèque, l’ouverture de Télescope et le lancement de Belleville Brûlerie, où il occupe le poste de président et directeur communication, marketing et café.

Thomas Lehoux a connu ses premiers émois caféinés en Australie. De retour à Paris, il se passionne pour le café et intègre la Caféothèque, avant d’ouvrir un des premiers coffee-shops dignes de ce nom à Paris, le Ten Belles, puis de lancer Belleville Brûlerie. Son rôle ? Responsable B to B.

Jeff Marois, client du Ten Belles de la première heure, est un spécialiste de l’univers start-up – il œuvrait dans le web et dans la musique. Il rejoint le duo pour lancer l’aventure Belleville Brûlerie. Jeff est en charge de la partie financière et stratégique.

Informations Coronavirus, cliquez-ici.